PORTRAITS D'ENTREPRENEURS

mathieu maisonial_edited.jpg

Mathieu Maisonnial, 34 ans, SASU

Rencontre avec Mathieu MAISONNIAL,
président de la société "Les petits Mouchoirs"

Le profil du dirigeant et son parcours

Mathieu Maisonnial est actuellement Président de la société « Le Mouchoir Français » située sur la commune de Lorrez-le-Bocage-Préaux.
Diplômé d’un BAP Pro Commerce, d’un BTS développeur d’application et de deux licences (une en langue effectuée à Copenhague grâce à un programme européen en 2012/2013 et une en Marketing Web).
Un parcours atypique et riche avec pour seul objectif d’associer deux compétences : l’informatique et le commerce.

Très vite, Mathieu se sent l’âme d’un entrepreneur et souhaite exercer une profession qui lui permette d’allier autonomie et souplesse.
C’est donc tout naturellement qu’à la fin de ses études en 2014, il créé sa micro-entreprise dont l’activité consiste à faire du développement web (site internet / référencement).
Sa prospection, il l’effectue en direction de ses sensibilités.
En effet, il a la fibre écologique et démarche des entreprises qui y sont sensibles. Il travaillera également pour des boutiques à la ferme. Il a une appétence pour ce monde-là.

L’entreprise et ses activités : de l’idée au slow développement

Son idée pour le lancement de son entreprise « Le mouchoir français » est arrivée par hasard lors d’une conférence e-commerce ; au détour d’une conversation faisant référence à une expérience de développement / référencement de carrés de cotons lavables.
Cela a fait « tilt » dans l’esprit de Mathieu et il a pensé de suite aux mouchoirs en tissu. Tradition perdue.
Dès son retour chez lui, il se lance dans une rapide recherche en ligne de fabricants de mouchoirs en tissu afin de leur proposer une mise en avant à travers un développement web.

Il fait alors un constat sans appel. Il n’y a aucun résultat. On est bien sur une disparition de la fabrication française dans ce domaine et il n’existe pas d’atelier de confection.
Il poursuit son étude et s’aperçoit que 1 000 recherches par mois sont effectuées sur Google en tapant « mouchoir en tissu ».

Et là, il se dit pourquoi pas ?

C’est donc seul qu’il se lance le défi de trouver des partenaires pour relancer la filière.
Son idée : créer du lien entre les partenaires et développer un projet à vocation social 100% made in France.

C’est ce qu’il a entrepris.

Pour preuve, un des ateliers avec lequel il travaille est une SCOP. Les salariés ont racheté l’atelier
de transformation de tissu. Il bénéficie de produits de qualité puisque cet atelier est spécialisé en confection de luxe.

Du 100 % Français : achat du tissu coton bio en France et même en Seine-et-Marne (Les Trouvailles d’Amandine), design sous-traité et fabrication assurés en France.

Il a su saisir son marché grâce au référencement naturel et capte 90 % des recherches effectuées avec « mouchoir en tissu ».
Un vrai pari gagnant. Son CA a doublé chaque année depuis sa création uniquement grâce à ce référencement naturel.
Il affiche plus 80 000 visiteurs au compteur sur son site.


Cependant, Matthieu a dû aussi affronter la concurrence qu’il a vu débarquer après son démarrage (Ernest et Lulu / Fabrique à Mouchoir). Il a su y faire face et envisage désormais de se développer en dehors du web.

Des perspectives encourageantes : développement de la marque et de ses valeurs

Pour se développer, Mathieu a eu l’idée de créer des mini-collections et s’est fixé pour objectif d’en créer une par an.
Le packaging a également été repensé pour axer sa stratégie vers les boutiques de revendeurs idéalement orientées ou impliquées dans une politique zéro déchet.

En effet, l’entreprise a 6 ans d’existence en ligne (les commandes n’étant possibles qu’en ligne), il est désormais temps de développer les réseaux de revente.
Il souhaite également miser sur la personnalisation à partir de 100 mouchoirs (ex : boutiques des offices de tourisme, châteaux)

Il précisera que contre toute attente, ses acheteurs ont un profil varié (jeunes et moins jeunes).

En préparation de Noël, il travaille sur 4 axes :
- marque
- valeurs
- produits
- communication

Un jour, il espère qu’une filière chanvre – bio se développe. Pour lui, ce serait extraordinaire – pas de pesticide- ne se déforme pas et est antibactérien.

Il a récemment lancé un communiqué de presse.
Les médias ont répondu à l’appel :
https://mouchoir-en-tissu.fr/wp-content/uploads/2021/03/CP-Le-Mouchoir-Francais.pdf
https://lemouchoirfrancais.com/

Les mots/ citations du dirigeant

« Le Mouchoir Français, c’est une vision économique et social » pas seulement produire en France.

Mes impressions à la sortie du rdv

Ce portrait a été réalisé par Virginie Cornée, Responsable développement économique après une interview
Souhaitons bonne chance à Mathieu qui doit encore exercer un travail à mi-temps pour boucler le budget mais qui est plein de ressource.