les petit dej' des entrepreneurs

 

Les entrepreneurs du territoire sont les premiers acteurs du développement économique. La Communauté doit les aider à jouer leur rôle par des actions auxquelles ils adhèrent. C’est la raison pour laquelle elle organise régulièrement des petits-déjeuners, premiers temps de rencontre entre eux.

Un petit-déjeuner des entrepreneurs, pour quoi faire ?

  • Pour rencontrer d’autres entrepreneurs,

  • Pour vous faire connaître,

  • Pour échanger sur vos activités,

  • Pour rencontrer de futurs clients, des sous-traitants et des fournisseurs,

  • Pour découvrir le service de développement économique de la CCGVL.

prochaine rencontre le

22 novembre 2019

inscrivez-vous dés maintenant !

Avec notamment les interventions de :
 

> La chambre des métiers de l’Artisanat.
> La chambre de Commerce et d’Industrie
> Le service "Ruralité", dispositif d’aides de la région Ile-de-France
pour les territoires ruraux.
> Initiative Melun Val-de-Seine
> Seine-et-Marne Attractivité, service appui RH, dispositif Intervention sur
les Offres et les Demandes.
> Programme Européen Leader, liaison entre Actions de Developpement
de l’Economie Rurale.

Nos rencontres passées

1ère rencontre des entrepreneurs 

 

Les responsables d’une trentaine d’entreprises se sont réunis autour d’un petit déjeuner à Souppes le 8 décembre 2011. 
Les représentants de la Communauté ont commencé par exposer leurs projets, avant de donner la parole aux entrepreneurs.

Les participants à ce petit-déjeuner sont tombés d’accord sur l’intérêt d’une mise en réseaux des entreprises. Plus l’entreprise tisse de liens avec les acteurs locaux, plus elle trouve ses ressources localement, plus son ancrage territorial est fort.

Un entrepreneur présent a notamment exprimé sa difficulté à trouver des transporteurs acceptant de desservir le territoire dans des conditions acceptables (tarifs, horaires). Il a émis le souhait que les entreprises présentant des besoins de transports et de logistique soient recensées et mises en réseaux afin d’organiser des tournées spécifiques auprès d’un ou plusieurs transporteurs qui trouverai(en)t là matière à « rentabiliser » leurs déplacements.

Certaines entrepreneurs tendent également à souligner qu’une part importante des actifs et des jeunes se déplace en dehors du territoire afin de trouver un emploi alors que les entreprises locales recherchent des stagiaires et des apprentis. D’où l’idée de rassembler toutes les offres de stages en un portail commun et de favoriser les liens entre les chefs d’établissements des Collèges et les chefs d’entreprises.

Par ailleurs, le projet de répertoires des entreprises de la Communauté a suscité un vif intérêt. Il ne s’agira pas d’une reproduction des « pages jaunes », mais d’un outil d’information mutuelle des entreprises.

Enfin, les entrepreneurs présents ont souligné l’importance du développement touristique et le rôle que la Communauté doit jouer en la matière : structurer l’offre de produits touristiques du territoire et notamment valoriser ses capacités d’hébergement. Objectif visé : faire rester une nuit les « visiteurs d’un jour ».

Face aux attentes des entrepreneurs locaux, il est donc proposé d’organiser de nouvelles rencontres.

2e rencontre autour de l’Emploi et du Recrutement

Le deuxième petit-déjeuner des entrepreneurs a eu lieu le 21 juin 2012, à l’Espace Culturel de Souppes-sur-Loing. Les participants ont cette fois-ci abordé la thématique du recrutement, en présence des principaux acteurs locaux de l’emploi.

Une dizaine d’entrepreneurs représentatifs du tissu économique local ont échangé avec les représentants de Pôle Emploi (antenne de Nemours), de la Mission Locale de la Seine et du Loing et d’Initiatives 77
Ces derniers ont présenté leurs offres de services aux entrepreneurs. 


Ceux-ci ont ainsi eu un aperçu global des dispositifs et outils à leur disposition. Les partenaires de l’emploi sont présents aussi bien :

  • pour accompagner les entreprises lors de la définition de leurs besoins de main d’oeuvre ; 

  • lors des recrutements, pour orienter des candidats ; 

  • mais aussi lors de la période d’adaptation des nouvelles recrues à leurs postes de travail.

Cette rencontre thématique conforte la mise en réseaux des entrepreneurs engagée par la Communauté de Communes Gâtinais-Val de Loing. 


Ce temps a permis aux uns et aux autres, entrepreneurs et partenaires de l’emploi, d’échanger librement autour d’un café : une fois de plus, cette convivialité a été appréciée.

3e rencontre sur la prévention des difficultés

Le troisième petit-déjeuner a été accueilli par M. Dany Gachiniard, Directeur de l’entreprise Sogaplast Industrie, à Château-Landon.

Cette nouvelle formule visait à offrir aux entrepreneurs l’opportunité de découvrir une entreprise locale, son fonctionnement et ses savoir-faire, alors qu’ils ne connaissent peut-être pas son domaine d’activités.

Une thématique a également été abordée : l’accompagnement proposé pour anticiper et faire face aux difficultés économiques. Pour en discuter, étaient présents la Chargée de mission "Mutations Economiques" au sein de la DIRECCTE Ile-de-France et le Conseiller en financement et restructuration d’entreprises de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne.

Un petit groupe d’entrepreneurs a pris l’habitude de participer à ces petits-déjeuners. Parmi eux, des représentants d’entreprises structurantes du territoire.

4e rencontre sur la SCOP, nouvelle forme de transmission d’entreprises

La quatrième édition des petits-déjeuners des entrepreneurs avait pour thématique « la SCOP, un nouvel exemple de transmission d’entreprises ». Cette rencontre a eu lieu le 27 juin 2013.

On compte 12 SCOP en Seine-et-Marne, parmi lesquelles la SCOP SA Remoiville, à Bougligny, spécialisée dans l’électricité industrielle.

L’organisation du petit-déjeuner des entrepreneurs dans les locaux de la SCOP Remoiville a permis à son gérant, Stéphane LOYER, de partager son expérience avec les participants.

Cyril LECLERC, Responsable de la Fabrique à Initiatives, est intervenu afin de présenter le statut "SCOP". 
Un large débat s’est déroulé à propos du fonctionnement d’une SCOP et de l’implication des salariés au sein de l’entreprise.

L’Union Régionale des SCOP peut accompagner la création d’une SCOP, la transformation d’une entreprise en SCOP, la formation des dirigeants et des salariés.

Deux chefs d’entreprises à ce petit-déjeuner ont exprimé leur volonté de transmettre leur entreprise et leur besoin de trouver un repreneur. Les participants ont souligné l’importance de communiquer sur ce statut qui, selon eux, permet un vrai ancrage territorial de l’activité.

5e rencontre sur la mise en accessibilité des locaux

Le 5e petit-déjeuner des entrepreneurs a eu lieu le 4 mars 2014, sur la mise en accessibilité des locaux commerciaux et artisanaux. 
Il était organisé dans le cadre de l’opération de redynamisation du commerce de proximité et de l’artisanat local menée par la CCGVL.

En tant qu’Établissements Recevant du Public (ERP), les locaux commerciaux et artisanaux sont soumis à une réglementation particulière en matière d’accessibilité aux personnes handicapées. 
En particulier, les ERP de catégorie 5 devront, à partir du 1er janvier 2015, être accessibles au moins en partie, afin que les personnes à autonomie réduite ou en situation de handicap puissent accéder à l’ensemble des produits ou services.

Consciente de l’impact de cette réglementation et de cette échéance pour les entreprises, la CCGVL a souhaité proposer une information et un accompagnement aux artisans et commerçants concernés, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Seine-et-Marne.

Ce petit déjeuner a permis d’aborder la notion de handicap, les obligations légales s’y rattachant, les principes de la réglementation pour les ERP de catégorie 5 et les dispositifs d’accompagnement disponibles. 

6° rencontre des entreprises : les prêts d’honneur au programme !

Lors de ce petit-déjeuner, Martine HUEt et Laurence LAHAYE, représentantes d’Initiative Melun Val de Seine et Sud Seine-et-Marne ont présenté les prêts d’honneur proposés par leur association.

Il a été rappelé aux vingt-trois représentants d’entreprises présents que le prêt d’honneur s’adresse aux activités commerciales, artisanales mais également aux activités agricoles et libérales. 
Il a de réels atouts puisque 93% des entreprises l’ayant sollicité voient leur activité pérennisée après trois ans. En moyenne, le taux de pérennisation des entreprises à trois ans est de 60%.

Charles BLANCHARD, boulanger à Souppes-sur-Loing, a témoigné de son parcours avec l’association : celle-ci lui a octroyé deux prêts, l’un pour la reprise de l’entreprise familiale, l’autre pour le développement de son activité.

Pour préparer son projet, le demandeur est accompagné par un opérateur technique (CMA, CCI, Expert-comptable, CER...). Ensuite, il expose ses objectifs, son modèle économique et son plan de financement à la Commission d’attribution Nemours- Gâtinais, chargée d’attribuer les prêts. Celle-ci se réunit une fois par mois à la mairie de Bagneaux-sur-Loing, en toute bienveillance : au-delà de l’octroi d’un prêt, les membres de la commission s’évertuent à partager leur expérience et leurs conseils avec les porteurs de projets. Le président de la Commission d’attribution de Nemours-Gâtinais, Alain COMAILLE, a invité les volontaires à y participer... Il semble qu’il ait fait des émules parmi les entrepreneurs présents !

 

INSCRIPTION PROCHAIN PETIT DEJ' DES ENTREPRENEURS

Contact:

Communauté de Communes Gâtinais Val-de-Loing

16, route de Souppes

77570 Château-Landon

 

Tél : 01.64.29.20.48         Email : ccgvl@ccgvl77.fr

Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14H à 17h30

> Contact          > Mentions légales          > Presse

© 2019 par Steven MOINE. Créé avec Wix.com